Méthodes de test

Geometrie

Geometry

Mesure 3D : optique, tactile et par laser
 

Dans le domaine de la mesure, les pièces à géométrie complexe représentent un réel challenge. Pour la mesure des défauts de forme et de position, nous utilisons une machine tridimensionnelle de pointe. A l'aide d'une caméra, d'un palpeur et de la technologie laser, la pièce est examinée par trois capteurs de mesure. Cela nous permet de fournir une précision de mesure de l'orde du micron ainsi qu'une parfaite répétabilité des valeurs. Pour garantir la précision des mesures, l'instrument 3D est placé dans une salle climatisée à température et humidité constantes, afin de supprimer l'influence de la température sur la dilatation des matériaux.

Mesure des contours : méthode tactile
 

L'élément de fixation tient-il ses promesses ? Pour la vérification des hauteurs, longueurs, angles et rayons, nous testons les pièces rapidement et de manière fiable grâce à un contourographe permettant une mesure avec une précision de l'ordre du micron.

Tests de durete

Hardness test

Métaux
 

Nos équipements permettent de contrôler la dureté des éléments de fixation selon les différentes méthodes définies dans les normes actuelles : Vickers, Brinell et Rockwell. Pour les pièces cémentées, le laboratoire est en mesure de tester la profondeur de la dureté superficielle, en particulier pour les vis à tôle et les vis autoformeuses. Grâce à nos installations de pointe, il est également possible d'effectuer des tests simultanés ; la réactivité étant cruciale en cas de réclamations ou de développement de produits.

Tests de dureté des métaux normalisés :

  • DIN EN ISO 6506-1
  • DIN EN ISO 6507-1
  • DIN EN ISO 6508-1
  • DIN EN ISO 2639
  • DIN EN ISO 2702
  • DIN 7500

 

Matières plastiques
 

La dureté des matières plastiques et du caoutchouc est mesurée dans une salle climatisée à température et humidité constantes. Nous proposons des tests normalisés via les méthodes Shore A et B pour les élastomères et les matières thermoplastiques en fonction de leur dureté. Pour les spécimens de très petites dimensions, nous utilisons le test de microdureté IRHD normalisé (méthode M). En outre, nous pouvons contrôler des composants d'une épaisseur de matériau minimale de 0,5 mm grâce à la méthode Micro Shore A.

Tests de dureté normalisés pour les matières plastiques  :

  • DIN ISO 7619-1
  • DIN EN ISO 868
  • DIN ISO 48

Surface

Surfaces

Tests de corrosion : quand le brouillard est salé
 

Pour tester la résistance à la corrosion, nous exposons les échantillons à une solution de chlorure de sodium dans une enceinte climatique au brouillard salin. Avec un pH neutre et une température à 35°C, la solution attaque en permanence la surface des pièces.En fonction du revêtement, la durée du test varie entre quelques heures à plusieurs semaines . Les caractéristiques, telles que la première apparition de rouille blanche et rouille rouge, peuvent ainsi être évaluées.

Tests au brouillard salin neutre conformes à la norme :

  • DIN EN ISO 9227

Epaisseur du revêtement : rien n'échappe aux rayons X
 

Quelle est l'épaisseur des revêtements sur une surface ?. Un instrument de mesure à fluorescence X permet de réaliser une analyse non destructive et de déterminer les principales caractéristiques en quelques secondes, telles que le type de revêtement ( zingué, zinc Nickel ..) ou la composition élémentaire des revêtements multicouches.

Elements Visses

Friction coefficient testing

Tests de coefficient de frottement : jusqu'au diamètre M80
 

Un assemblage vissé pré-contraint implique obligatoirement des frottements. par ailleurs, le coefficient de frottement doit être aussi stable que possible pour permettre un assemblage facile et une capacité de charge maximale.

Nous testons des vis standard à partir de la taille M5. Pour permettre cette mesure sur les très grands diamètres, nous sommes équipés de la plus grande machine au monde.

Des vis pouvant aller jusqu'au diamètre M80 avec une force de pré-contrainte de 5 000 kN sont soumises à des tests rigoureux jusqu'à un couple pouvant atteindre 60 000 Nm.

Détermination du coefficient de frottement selon les normes :

  • DIN EN ISO 16047
  • DIN EN 14399
  • VDA 235-203

Tests de torsion :
 

Le laboratoire est équipé de deux bancs verticaux de mesure de couple en temps réel. Ils permettent de déterminer le couple et l'angle de rotation des pièces de fixation. Cela comprend les caractéristiques fonctionnelles des vis telles que le couple de formage, de vissage et de rupture.

Cet équipement est également utilisé pour déterminer les paramètres de vissage de nos solutions de fixation sur un sous-ensemble du client. Cela fait de nous un partenaire privilégié pour le conseil en matière d'application et de développement conjoint de nouveaux produits.

Tests de torsion selon les normes :

  • DIN 7500
  • DIN 267-27
  • DIN 267-28

Tests de traction

Tensiles testing

Tests de traction : ça passe ou ça casse
 

La catégorisation des vis, écrous et composants métalliques en classes de qualité, permet une utilisation appropriée et ciblée. Pour déterminer les paramètres importants, tels que la résistance à la traction et la limite d'élasticité, nous soumettons les vis, écrous et autres composants métalliques à des forces pouvant atteindre 60 tonnes dans notre machine de test de traction à double colonnes. Au cours de ce processus, les spécimens sont soumis à des charges jusqu'à rupture ou jusqu'à ce que la force de test spécifiée soit atteinte. En utilisant des cales biaisées sous tête, nous pouvons solliciter davantage les vis et tester ainsi la conformité du rayon entre la tête et le filetage. Au-delà d'un diamètre M30 pour la classe de qualité 8.8 et  M33 pour les écrous en classe 10, nous proposons également des tests de traction réalisés sur des éprouvettes usinées.

Tests de traction selon les normes :

  • DIN EN ISO 6892-1
  • DIN EN ISO 898-1
  • DIN EN ISO 898-2

Analyse des materiaux

Impact testing

Tests d'impact : la force des résultats
 

Le choix d'un matériau spécifique dépend également de son comportement face à la déformation à différentes températures. Pour déterminer la ténacité d'un matériau métallique à des températures pouvant atteindre -80 °C, nous utilisons la méthode du test d'impact. Au cours de ce processus, l'échantillon est d'abord refroidi à la température préconisée. Le testeur d'impact pendulaire équipé d'un système de levage et de freinage automatiques, utilise un marteau qui frappe le centre de l'éprouvette à contrôler.

Tests d'impact selon norme :

  • DIN EN ISO 148-1

Analyse des matériaux : faire des étincelles
 

L'analyse des matériaux à l'aide de la technologie de mesure spectrale permet de mesurer la composition chimique des materiaux. Dans notre laboratoire, nous pouvons tester tous les matériaux métalliques à base de fer, d'aluminium et de cuivre. Le spectromètre génère des étincelles sur la surface du spécimen. L'analyse spectrale permet de déterminer la teneur de chaque composant élémentaire.

La métallographie : en profondeur sous la surface
 

L'analyse de structure permet d'identifier les défauts de surface et ceux liés au traitement thermique, même en cas de pièces détériorées. Les éprouvettes sont préparées sur place, dans un local dédié. L'utilisation de microscopes de pointe permet par exemple de déterminer la teneur de martensite ou de ferrite. Il est également possible de mesurer la décarburation et carburation d'une pièce.